Plein ecran

George W. Bush : « L’histoire de l’immigration américaine a fait de nous ce que nous sommes. Au-delà de toutes les complications politiques, n’oublions jamais que l’immigration est une bénédiction et une force. »

20/03

L’ancien président américain s’est offert une sortie médiatique aussi rare que remarquée. Et aussitôt perçue comme une critique envers Donald Trump.

Donald Trump doit-il compter avec un opposant de plus  ? L’ancien président américain George W. Bush a profité d’une cérémonie de naturalisation de 51 citoyens à Dallas pour envoyer une pique à peine masquée en direction de l’actuel président.

« L’histoire de l’immigration américaine a fait de nous ce que nous sommes. Au-delà de toutes les complications politiques, n’oublions jamais que l’immigration est une bénédiction et une force. » Aux côtés de sa femme Laura, celui qui a quitté la Maison-Blanche en 2009 a même regretté que la politique migratoire « compréhensive » qu’il souhaitait mener lorsqu’il était au pouvoir n’ait pas abouti. […]

Les déclarations de Bush interviennent quelques jours après que Trump ait mis son veto à une résolution du Congrès désapprouvant l’établissement de l’état d’urgence à la frontière mexicaine.

Vendredi dernier, Trump était apparu dans le bureau ovale aux cotés de shérifs et de parents ayant perdu des enfants tués par des migrants clandestins. Il a plusieurs fois mis en garde contre les caravanes de migrants qui se dirigeaient vers les États-Unis et a affirmé qu’il y avait une crise à la frontière. Dans un tweet publié avant qu’il ne mette son veto, Trump avait affirmé qu’un mur à la frontière contribuerait à «empêcher la criminalité, la traite des êtres humains et les drogues d’entrer dans notre pays». […]

La politique migratoire de Trump, qui souhaite toujours construire un mur tout au long de la frontière sud, est le sujet le plus controversé en ce moment à Washington, même au sein du camp républicain. Les mots d’un ancien président, lui aussi républicain, devraient continuer de fissurer le parti entre les partisans de Trump et les tenants d’une politique plus modérée et négociée avec la majorité démocrate à la Chambre des représentants. […]

Le Point

The Washington Post

Le sucrier français Tereos visé par une plainte pour des livraisons de Sorbitol en Syrie
Les « nouvelles routes de la soie » sèment la zizanie au sein du gouvernement italien

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu