Plein ecran

«Gilets jaunes» : l’exécutif limoge le préfet de Paris et promet d’interdire des manifestations

Mar
2019

Après le regain de violence qui a frappé Paris samedi, Édouard Philippe a annoncé plusieurs mesures dont le durcissement de l’amende en cas de participation à une manifestation interdite.

«Le président de la République a demandé au gouvernement une réponse à la hauteur des enjeux», a d’abord rappelé le premier ministre, assurant qu’il n’était plus question de revivre ce type d’«événements intolérables». Il a ensuite chargé la préfecture de police de Paris, qui est responsable selon lui des «dysfonctionnements», pour n’avoir «pas correctement exécuté» les mesures sécuritaires du gouvernement. […]

Concrètement, le premier ministre a regretté que «la polémique sur l’usage des lanceurs de balles de défense (LBD) ait conduit à ce que des consignes inappropriées soient passées pour en réduire l’usage» samedi. Il a également regretté que «la mobilité et la réactivité des forces de l’ordre» aient «manqué dans la conduite des opérations». De même, face aux «actes criminels» des «black blocs», «la réponse du gouvernement doit être forte». Il s’agit donc de «renforcer la fermeté de la doctrine du maintien de l’ordre» et de «mettre en œuvre une stratégie renforcée de lutte contre les militants de mouvances ultras». […]

«Dès samedi prochain, chaque fois qu’il le faudra, nous interdirons les manifestations affiliées aux “gilets jaunes” dans les quartiers les plus touchés, dès lors que nous aurons connaissance de la présence d’éléments ultras qui ont la volonté de casser». […]

Le Figaro

Paris : incendie dans l'église Saint-Sulpice, qui contient des oeuvres majeures (MàJ: Acte criminel, un précédent quelques jours auparavant)
Les chars du carnaval de Hoenheim (67) contrôlés par la police une semaine après le retrait forcé d'un char à l’effigie de Macron à Sélestat (MàJ : le préfet prétent que c'est faux)

Commentaires

Accueil
Menu