Plein ecran

Utrecht (Pays-Bas) : Tuerie aux cris de « Allah Akbar » (MàJ : le suspect turc va comparaître pour homicides « terroristes »)

22/03

22/03/2019

Le terroriste turc était apparu dans un reportage d’une chaine néerlandaise en 2011, il y qualifiait alors la présentatrice de « pute » et faisait référence à la charia

19/03/2019


La police d’Utrecht a fait le point sur les derniers développements suite à la fusillade survenue ce lundi matin. La piste terroriste est accréditée.

Alors que la thèse du différend familial avait été évoquée ce lundi soir, on apprend à la mi-journée ce mardi que le parquet prend « sérieusement en considération » un motif terroriste, en raison d’une lettre retrouvée dans un véhicule. Les autres thèses restent étudiées par les enquêteurs, précise encore la police.


« On vient de nous informer que le suspect a été arrêté« , a déclaré le chef de la police d’Utrecht, Rob van Bree, lors d’une conférence de presse. Les autorités avaient auparavant indiqué être à la recherche de Gokmen Tanis, 37 ans, originaire de Turquie, et avaient rendu publique la photo. (France 3)


Utrecht (Pays-Bas) – Selon le site d’information néerlandais Het Parool, le suspect a crié « Allah Akbar » et aurait laissé la vie sauve à un homme en raison de son origine marocaine.


Selon le quotidien Algemeen Dagblad, le suspect a comparu le 4 mars devant un tribunal à Utrecht dans le cadre d’une affaire de viol.

L’Echo.be


Gökmen Tanis est né le 2 juillet 1981 à Yozgat en Turquie
Il était connu pour s’être rendu et avoir combattu en Tchétchénie.
Il était arrivé en Hollande il y a quelques années et semblait peu intégré à la société hollandaise, vivant relativement reclus.
Il avait été arrêté il y a quelques années par la police Hollandaise pour ses connexions avec l’Etat Islamique.

BBC Turquie



Utrecht, une ville universitaire et équitable importante, est également le siège des églises catholiques et protestantes aux Pays-Bas.

La ville, qui compte environ 350 000 habitants, constitue également un pôle d’attraction pour les immigrants depuis un certain temps en raison des zones industrielles environnantes et des nombreuses possibilités d’emploi.

Environ un tiers de la population d’Utrecht est composée d’immigrés.

Les immigrants non occidentaux sont d’origine marocaine. 24% de la population immigrée est d’origine marocaine. contre 12 pour cent les regarder immigrants en provenance de Turquie.

La mosquée Ulu, l’une des plus grandes mosquées des Pays-Bas, est située à Utrecht.



Attaque d’Utrecht : La police néerlandaise est à la recherche d’un ressortissant turc de 37 ans, un certain Gökman Tanis.


Des médias turcs accusent « l’extrême droite chrétienne » d’être à l’origine de l’attaque de Utrecht… C’est un turc qui est soupçonné d’en être l’auteur


Selon les autorités, une fusillade a eu lieu « à plusieurs endroits ».

LCI


Selon la police, il s’agit d’un acte potentiellement terroriste. La presse néerlandaise affirme qu’il y a au moins un mort. 

RTL


Une fusillade à Utrecht (Pays-bas) a eu lieu en fin de matinée, et a fait de nombreux blessés, selon la police.

Un homme, seul selon la plupart des témoignages sur place, aurait ouvert le feu au hasard sur les passagers d’un tramway, avant de prendre la fuite. D’autres témoins ont évoqué la présence de quatre tireurs – une information non confirmée à cette heure. Les tirs auraient visé des passagers d’un tramway. Les services de police antiterroriste interviennent sur place.

Un témoin de la scène, Yelle Tieleman, journaliste néerlandais, décrit les difficiles opérations de secours sur la scène du drame, avec des personnes qu’ils ne parviennent pas à réanimer.

(…) Le Dauphiné

Italie : Un Sénégalais met le feu à un bus rempli d’enfants pour "venger les migrants morts en Méditerranée" (MàJ)
Tuerie de Christchurch : l'appel à la prière musulmane diffusé dans toute la Nouvelle-Zélande

Commentaires

Accueil
Menu
X