Plein ecran

Le meurtrier fiché S était un indic de la DGSI

14/03

Coup de théâtre, ce jeudi, à la cour d’assises des Yvelines, à Versailles. Un gendarme a confirmé à la barre qu’Adil A., un homme de 35 ans jugé pour le meurtre de son épouse Leïla, 29 ans, tuée d’une balle dans la tête à leur domicile de Bonnières-sur-Seine en juin 2016, était en fait un indic qui travaillait pour la DGSI (Direction générale de la sécurité intérieure).

Adil a fait plusieurs voyages « à vocation humanitaire » en Turquie, ce qui lui vaut d’être fiché S. Les gendarmes ont retrouvé des heures d’enregistrement de ses conversations sur son téléphone durant ces séjours. « Il passe son temps à appeler ses interlocuteurs « mon frère », et à louer Allah et puis il évoque sa femme qui veut divorcer », rapporte une source proche du dossier. « C’est un jeune homme qui est doté d’une âme généreuse. Il a conduit des camions pleins de vêtements et de bien de consommations à destination de la Syrie », assure son avocat, Me Emmanuel Riglaire.

(…) Le Parisien

Ajaccio (20) : Déjà condamné en 2015 "pour des faits similaires", un migrant tunisien condamné pour une agression au couteau
Nantes (44) : Un migrant "mineur isolé" gracieusement hébergé par la France arrêté pour avoir dépouillé, étranglé et violé une femme sous la menace d'un couteau

Commentaires

Accueil
Menu
X