Plein ecran

Strasbourg (67) : Agressions, insultes, saletés, nuisances sonores,… Les riverains excédés par l’insécurité en centre-ville

14/03

« Tout le monde le sait, mais personne ne fait rien », tempête une résidente du Carré d’or, un quartier commerçant au cœur historique de Strasbourg. « Des groupes de marginaux squattent jour et nuit les petites places comme celle du Marché neuf, la rue des Grandes arcades. Ils sont ivres, parfois drogués, se battent, hurlent, urinent et défèquent dans les ruelles, entre les voitures », illustre la jeune femme qui ne manque pas d’exemple : « Dimanche, une femme était frappée, traînée au sol par les cheveux, sur cette place. C’est une honte ! » En colère, des résidents ont créé il y a cinq mois une page Facebook « Place du Marché neuf », avec des photos et des vidéos pour dénoncer cette situation, « à quelques mètres de la cathédrale » et demande à la mairie d’agir.

(…) Régine, dont le commerce donne en partie sur la place du Marché neuf, déplore aussi ce sentiment d’insécurité. « Certaines de mes clientes, des femmes seules ou âgées, ne viennent plus parce qu’elles ont peur, parce que certains menacent de rayer leur voiture si elles ne donnent pas une pièce. »

(…) « Des gens à la rue, il y en a toujours eu, on connaissait le nom de certains, on communiquait. Mais là c’est différent, ils sont agressifs, crient des insultes et j’ai des enfants, à tel point que je suis obligée de fermer mes fenêtres, même s’il fait chaud, explique une résidente de la place du Marché neuf. Et j’ai peur le soir. On doit éviter certains passages pour rentrer chez soi, ce n’est pas normal

20minutes.fr

Juan Branco interviewé sur l'illusion de la démocratie en France
Pascal Praud organisera un débat entre Zemmour et Belattar mardi prochain

Commentaires

Accueil
Menu
X