Plein ecran

Les demandes de brevets en hausse en 2018 en Europe

13/03

L’Office européen des brevets a reçu l’an dernier 174.317 demandes de brevets, avec une progression dans toutes les régions du monde, en particulier venant de l’Europe.

Les demandes de brevets auprès de l’Office européen des brevets (OEB) ont augmenté de 4,6% en 2018, tirées par les demandes des entreprises européennes, a annoncé mardi 12 mars l’Office dans son rapport annuel. L’OEB a reçu l’an dernier 174.317 demandes de brevets, avec une progression dans toutes les régions du monde, en particulier venant de l’Europe, selon un communiqué de l’OEB.

Le nombre de brevets délivrés par l’Office européen s’est accru de 21% en 2018, pour atteindre 127.625 brevets. Pour le président de l’OEB, Antonio Campinos, cité dans le communiqué, l’Europe est restée « un marché technologique extrêmement attractif pour les entreprises européennes et internationales ».

Les Etats-Unis étaient à nouveau en 2018 le premier déposant (25% des demandes), devant l’Allemagne (15%), le Japon (13%) et la France (6%).

(…)

Croissance en Allemagne, baisse en France

Du côté européen, l’Allemagne, premier déposant, a enregistré la plus forte croissance du nombre de demandes depuis 2010 (environ 1.200 de plus qu’en 2017), grâce à une progression notamment dans l’industrie automobile.

Les demandes provenant de France ont baissé (-2,8%, 10.317 demandes), dans des secteurs de pointe comme les biotechnologies ou les technologies de l’information et de la communication. La baisse s’explique notamment, selon l’OEB, par la cession en 2018 des activités de brevets de Technicolor (qui était le 3e plus gros déposant français) à l’américain InterDigital.

Parmi les entreprises, c’est le groupe allemand Siemens qui a été le premier demandeur de brevets (2.493 demandes), un rang qu’il n’avait plus occupé depuis 2011. Siemens remplace le chinois Huawei, qui passe à la deuxième place, suivi par le coréen Samsung, le coréen LG et l’américain United Technologies.

(…)

Challenges

Si Berlin choisit la 5G de Huawei, l'Otan "ne communiquera plus avec elle par le biais de ce système"
Opération camembert à l’Assemblée nationale pour défendre le lait cru

Derniers articles

Commentaires

Accueil
Menu