Plein ecran

Les députés britanniques votent pour un report du Brexit et un nouveau vote (Màj)

14/03

Lors de précédents scrutins, mardi et mercredi, les députés britanniques s’étaient opposés à l’accord conclu entre Londres et Bruxelles puis avaient repoussé l’idée d’un « no deal ».

Après avoir retoqué mardi l’accord entre Londres et Bruxelles, puis s’être opposé mercredi à une sortie sans accord, les députés britanniques ont voté jeudi 14 mars pour un report du Brexit au 30 juin… et pour un nouveau vote sur le texte qu’ils ont rejeté quarante-huit heures auparavant. Jusqu’ici, le Brexit était prévu pour le 29 mars.

Mais il faut désormais que les 27 Etats membres de l’Union européenne acceptent à l’unanimité ce report au cours d’un sommet européen prévu les 21 et 22 mars. Pour cela, les dirigeants européens avaient prévenu Mme May ces derniers jours : elle doit venir avec un « changement concret » pour que ce report soit accepté. Pour cela, les députés britanniques doivent donc accepter et voter l’accord conclu entre Londres et Bruxelles, qu’ils ont rejeté par deux fois, avant ce sommet européen.

(…)

Le Monde


13/03/2019 – Brexit : les députés britanniques rejettent d’extrême justesse l’option d’une sortie sans accord

Au lendemain du rejet de l’accord sur le Brexit conclu par Theresa May avec l’Union européenne, les députés britanniques ont rejeté mercredi la possibilité de sortir de l’Union européenne sans aucun accord.

Seize jours avant la date prévue du Brexit, c’est toujours l’incertitude au Royaume-Uni. Les députés britanniques ont rejeté, mercredi 13 mars, le principe d’une sortie de l’Union européenne sans accord le 29 mars, après avoir massivement retoqué la veille celui négocié par Theresa May.

Au total, 312 députés ont voté contre une sortie sans accord, et 308 pour. (…)

Un autre vote jeudi. L’option du « no deal » maintenant exclue, le Parlement votera de nouveau jeudi, cette fois sur une proposition de report « limité » du Brexit. Les vingt autres Etats de l’UE devront toutefois donner leur accord à l’unanimité, et les dirigeants européens ont prévenu que toute demande en ce sens devrait être dûment justifiée.

(…)

France Info

 

Coup de sang de Guillaume Roquette contre Etam qui a mis à pied la directrice d'un magasin pour avoir refusé une candidate à l'embauche voilée
Christophe Castaner : sa nuit très chaude dans une boîte parisienne et ses bisous avec une inconnue

Commentaires

Accueil
Menu
X