Plein ecran

Hausse de l’insécurité à Bruxelles : « Nous avons un quartier méditerranéen dont nous assumons l’identité » a réagi le bourgmestre

13/03

Au lendemain de la grève spontanée d’une partie des agents de la STIB en réaction à une agression au couteau vendredi soir à la station Lemonnier, le bourgmestre de Bruxelles Philippe Close a annoncé mercredi matin que les actions de police seront doublées dans le quartier afin d’avoir « plus de bleus en rue ».

(…) « Les pouvoirs publics ont énormément investi dans ce quartier pour le réhabiliter », a rappelé Philippe Close. « Il y a eu un énorme travail, même si tout n’est pas résolu… Nous avons un ‘quartier méditerranéen’ dont nous assumons l’identité. »

Il a ensuite fait état des problèmes avec une objectivité affichée. « Depuis quelques mois, nous sommes confrontés à une hausse de la criminalité, qui est inadmissible. (…) Il ne faut pas nier les faits. Un problème de criminalité urbaine s’est développé. Il n’est pas lié à des bandes, mais à des populations qui sont venues se perdre dans ce quartier, notamment parce que s’est développé un nouveau public familial et touristique considéré comme une cible. »

(…) Le bourgmestre a remarqué que toutes les semaines il y avait des bagarres et agressions au couteau et a fait valoir que les auteurs sont, sauf exceptions, tous interpellés. Il a constaté que beaucoup sont en séjour illégal et en situation de récidive. « Il n’y aura pas de zone de non droit à Stalingrad-Lemonnier », a assuré fermement Philippe Close. « Nous allons continuer à agir. » 

7sur7.be

Ultragauche, salafisme... Éric Delbecque : «Sur le plan tactique, on voit bien que les procédés sont les mêmes dans les deux camps»
Carnaval en Belgique : fin du grimage des « Noirauds »

Derniers articles

Commentaires

X