Plein ecran

« On s’est étonné que sa tête passe encore la porte » : « Ouest-France » se paye Yann Moix

13/03

La venue de Yann Moix à l’espace « Ouest-France » à Rennes, mardi 12 mars, est loin de s’être passé comme prévu. Comme le raconte le journal régional, dans un billet publié dans son édition du jour, l’écrivain et chroniqueur a quitté brutalement les lieux, furieux de l’accueil lui ayant été réservé.

La raison de cette colère ? Un simple verre d’eau, écrit « Ouest-France ». L’écrivain n’aurait pas supporté de ne pas avoir d’eau à sa disposition. « Je demande un verre d’eau, on m’envoie à l’étage dans les toilettes boire au robinet. Comme un clébard ! », aurait lâché Yann Moix, selon les propos rapportés par le journal.

 « Pour expliquer son retard, il a redit qu’il avait été maltraité. Pendant une petite heure, Yann Moix a répondu aux Rennais. Puis il s’est cassé, comme il dit. »

Des caprices auxquels ont peu goûtés les journalistes de « Ouest-France » :

« Sérieux ? Vous nous voyez accueillir Yann Moix, écrivain, chroniqueur et réalisateur, à l’espace ’Ouest-France’ et ne pas lui prêter de considération ? À l’étage, il y avait des bouteilles d’eau et la bibliothèque où on reçoit les personnalités. Yann Moix n’a pas attendu de le savoir. Il a disparu. »

Et nos confrères de conclure :

« On s’est étonné que sa tête passe encore la porte. »

 

Équipe de France Espoirs : deux matches amicaux en juin
Rapport Toubon : les islamistes du CCIF se vantent d'avoir inspiré la partie consacrée à l'islamophobie

Derniers articles

Commentaires

X