Plein ecran

Paris : A. Hidalgo indique avoir agi pour rééquilibrer la répartition des logements sociaux sur la capitale : qu’en est-il réellement ?

13/03

Anne Hidalgo : « Paris est une ville attractive avec un taux de chômage de 7,1 %, proche du plein-emploi, et un marché de l’immobilier dynamique. C’est une réussite, mais cela affecte aussi les prix du logement. Pour créer de la mixité sociale, nous sommes passés de 3500 logements sociaux créés par an depuis 2001 à plus de 7000 créés par an depuis 2014. Aujourd’hui, 550 000 personnes, soit près de 22 % de la population parisienne, vivent dans le parc social, accessible aux plus démunis et surtout aux classes moyennes qui sont éligibles au logement social jusqu’à 7000 euros de revenus par foyer.

Dans une ville où il n’y a plus beaucoup de terrains à bâtir, nous transformons chaque fois que possible en logements sociaux les bureaux vides.

Nous nous servons de cela pour rééquilibrer entre les arrondissements centraux et de l’ouest, très déficitaires en logement social, et les arrondissements très populaires, qui ont déjà plus de 40 % de logements sociaux. »

Le Parisien

La carte exclusive des constructions de logements sociaux par catégories au regard des « lieux de pouvoirs » parisiens (cliquer sur la carte pour l’agrandir) :

Décompte des logements construits par catégorie et arrondissements depuis 2014 :

 

Val-de-Marne : Tranche de vie dans un centre commercial
Syrie : « L'État islamique ne sera jamais fini, après nous viendrons chez vous ! »

Commentaires

Accueil
Menu
X