Plein ecran

Nord: Le préfet condamné pour une évacuation «illégale» de migrants à Grande-Synthe

12/03

 

Le 19 septembre 2017, la préfecture ordonnait l’évacuation d’environ 600 migrants à Grande-Synthe, près de Dunkerque, dans le Nord. Le tribunal administratif de Lille vient de condamner l’illégalité de cette expulsion, annonce, ce mardi, plusieurs associations requérantes dans ce dossier, parmi lesquelles la Fondation Abbé Pierre, Médecins du Monde ou encore la Ligue des Droits de l’Homme.

En dehors de toute base légale

« Confirmant les arguments soulevés par nos associations, le tribunal administratif considère que cette opération ne pouvait être qualifiée de mise à l’abri, dénoncent-elles, dans un communiqué commun. Les juges affirment que l’évacuation s’est faite en dehors de toute base légale et reprochent, par conséquent au préfet du Nord d’avoir eu recours à la force publique ».

L’opération avait été lancée dans la matinée dans le campement situé au campement du Puythouck, près d’un bois et d’un centre commercial. Une douzaine de bus avaient été affrétés pour emporter les migrants vers des centres d’accueil et d’orientation.

Un autre démantèlement de camp avait eu lieu à Grande-Synthe, en septembre 2018.

Estonie : le premier ministre sortant entame des pourparlers avec l'extrême droite pour rester au pouvoir
Calais: Le « plus grand camp de migrants » a été démantelé mardi

Commentaires

Accueil
Menu
X