Plein ecran

Syrie : Dans les camps où ils sont accueillis, les djihadistes, toujours loyaux au califat, continuent de harceler et d’agresser les «infidèles»

12/03

[…]

Des femmes étrangères appartenant à l’État islamique ont tenté d’en agresser d’autres qu’elles jugent «infidèles» dans un camp où elles sont détenues dans le nord-est de la Syrie, tentant d’imposer leur point de vue alors même que les djihadistes font face à une défaite territoriale

«Ils nous crient que nous sommes des infidèles pour avoir montré notre visage», a déclaré une femme syrienne au camp d’al-Hol, où des femmes et des enfants ont été transférés du dernier bastion de l’État islamique dans l’est de la Syrie. « Ils ont essayé de nous frapper. »

Au moins 62 000 personnes ont maintenant inondé le camp, ont annoncé vendredi les Nations Unies, bien au-dessus de sa capacité. Plus de 90% des nouveaux arrivants sont des femmes et des enfants.

Les autorités kurdes syriennes qui contrôlent le camp ont bouclé les femmes étrangères Vendredi, vêtues de noir et du voile intégral, elles sont rassemblés derrière une clôture avec un portail verrouillé.

«Les étrangers jettent des pierres. Ils jurent contre les Syriens ou les Irakiens et contre les responsables du camp. Même les enfants font des menaces », a déclaré un responsable de la sécurité du camp.

Les gardes ont tiré en l’air pour disperser des altercations et ont utilisé un pistolet paralysant pour pacifier une détenue djihadiste étrangère, a déclaré une autre femme syrienne du camp.

Certaines des femmes fuyant Baghouz au cours des dernières semaines continuent de manifester leur sympathie envers l’État islamiques et ses partisans.

Des centaines de djihadistes se sont également rendus. Mais le SDF dirigé par les Kurdes croit que les plus endurcis sont, y compris à l’intérieur du camp, toujours prêts à se battre jusqu’à la mort.

Avant l’assaut final contre Baghouz, le SDF avait annoncé la détention de quelque 800 militants étrangers de l’Etat islamique et de 2 000 de leurs femmes et de leurs enfants. Bien que les chiffres ne soient pas mis à jour, les chiffres ont explosé, suscitant de nouveaux appels au soutien.

[…]

Certaines des tensions à al-Hol reflètent les frictions qui règnent depuis des années entre les djihadistes qui se sont rendus en Syrie pour rejoindre l’État islamique, les «al-Muhajirin» et les habitants qui devaient vivre sous leur règne.

«Il y avait des problèmes avec certaines personnes»

a déclaré une femme [une djihadiste] du Turkestan âgée de 30 ans, qui s’appelle Dilnor.

Elle a ajouté que toute sa famille s’était installée en Syrie pour fuir l’oppression chez elle et qu’elle «voulait juste vivre sous le califat». Sa mère, son père et ses frères et sœurs l’ont tous suivie en Syrie.

«Les indigènes… ils étaient impolis. Ils ont toujours dit que les muhajirin [les djihadistes] sont un problème et sales, etc. C’était toujours comme ça », a-t-elle dit à l’extérieur du grillage du enclos où elle habitait avec des dizaines d’autres femmes.

[…]

Shekhi, le responsable du camp, a déclaré que les femmes étrangères ayant des liens avec l’Etat islamique avaient été séparées afin que «elles ne se mêlent pas» aux autres. «Nous les avons mis dans une section seule pour éviter qu’ils ne posent des problèmes aux personnes déplacées», a-t-il déclaré.

Les femmes étrangères se battent également, souvent entre elles, a-t-il ajouté.

[…]

Ces loyaux partisans et adeptes de l’État islamique montrent le risque que le groupe continuera de poser après la capture de Baghouz. Il est également largement admis que les militants représenteront toujours une menace, qu’ils détiennent des parcelles de territoire éloignées et que des attaques de type guérilla se multiplient.


Traduction FDeSouche d’un article de Reuters

Fondée en 1851 à Londres, l’agence de presse Reuters fait partie des agences de presse mondiales et généralistes

 

Calais: Le « plus grand camp de migrants » a été démantelé mardi
"Vous n’avez pas le choix": la campagne toujours plus manichéenne du camp Macron pour les européennes

Commentaires

Accueil
Menu
X