Plein ecran

Le Défenseur des droits dénonce l’utilisation des LBD et souhaite leur interdiction

12/03

Le Défenseur des droits rend public son rapport annuel d’activité mardi 12 mars: Jacques Toubon y pointe du doigt l’utilisation des lanceurs de balles de défense (LBD), notamment par les forces de l’ordre lors de manifestations des « gilets jaunes »

 

« La dangerosité de ces armes ‘non létales’ a été soulignée au regard des blessures graves, mutilations, infirmités, voire des décès qu’elles occasionnent. Nous avons ainsi préconisé l’interdiction des lanceurs de balles de défense (LBD 40×46) dans les opérations de maintien de l’ordre », détaille le Défenseur des droits […].

Autre arme pointée du doigt par Jacques Toubon : les grenades explosives GLI-F4 dont l’utilisation lors de manifestations est également questionnée : « Spécificité française dans le maintien de l’ordre en Europe, ces grenades composées d’un puissant explosif, le TNT, sont parmi les plus dangereuses de l’arsenal de nos forces de sécurité et présentent des risques disproportionnés dans la gestion des manifestations. »…

francetvinfo.fr

Le renoncement de Bouteflika est "une supercherie" : il "reste au pouvoir malgré tout", dénonce un journaliste algérien
Nantes (44) : Agression dans le tram, la victime a été "blessée au couteau à la carotide" (Màj)

Commentaires

Accueil
Menu
X