Plein ecran

Will Smith, pas assez foncé pour incarner le père des sœurs Williams ?

11/03

Récemment annoncé dans King Richard, le biopic dédié au père entraîneur des championnes mondiales de tennis, l’acteur quinquagénaire manquerait de crédibilité aux yeux du public. Les internautes suggèrent d’autres comédiens au teint plus foncé comme Mahershala Ali, Idris Elba ou encore Eddie Murphy […]. Il s’agirait d’un nouveau cas de «colorisme» de la part d’Hollywood.

Le colorisme, à ne pas confondre avec le racisme, est une forme de discrimination où les personnes à la peau foncée sont dévalorisées face à celles dont le teint est plus clair. Ce n’est pas la première fois que l’industrie américaine, de par son passé esclavagiste, se voit reprocher des choix dits «coloristes». En 2016, le film Nina en l’honneur de la grande Nina Simone était porté par Zoe Saldana dans le rôle principal. Déjà, l’actrice était critiquée pour avoir accepté ce rôle malgré les différences physiques entre elle et l’icône du jazz et du blues. Pour les besoins du biopic, sa peau avait été foncée par du maquillage et une prothèse lui avait épaissi l’arête du nez.

[…]

Depuis quelques années, la question de la représentation des minorités – dont celle de la communauté noire – est au cœur des débats dans l’industrie du cinéma. De cette manière, la jeune Amandla Stenberg avait refusé de jouer dans Black Panther . «Il y a tant d’acteurs noirs pour jouer des Africains que ça aurait été bizarre pour moi, en tant que métisse, de parler avec un accent nigérian et de jouer quelqu’un qui a la même couleur de peau que les autres», expliquait-elle alors à CBS Arts.

Dans cette lignée, plusieurs autres initiatives ont été remarquées. Star de Black Panther et à l’affiche de Creed depuis 2016, Michael B. Jordan, a développé avec le studio Warner «l’Inclusion Rider », une clause permettant aux acteurs d’un film de s’assurer que le casting d’une production est représentatif de la population.

[…]
Source : Le Figaro
Merci à : Vive d’épée
Syrie : qui sont les enfants et femmes jihadistes, "revenants du califat" ?
Strasbourg : l’église Saint-Louis a été profanée

Commentaires

Accueil
Menu
X