Plein ecran

66 actes anti-chrétiens en janvier, mais les auteurs seraient rarement « cathophobes »…

11/03

Les actes antichrétiens ont doublé en huit ans. Mais les auteurs seraient rarement « cathophobes » et seraient majoritairement des adolescents, satanistes et trafiquants d’art…

Le phénomène n’est pas récent. Mais il progresse. « C’est un élément d’inquiétude qu’il faut surveiller« , indique-t-on au ministère de l’Intérieur, où l’on fait état de 66 actes antichrétiens en janvier. En 2018, 1.063 ont été recensés par la Place Beauvau, qui, comme les autorités ecclésiastiques, tient désormais une comptabilité précise (comprenant les dégradations de temples protestants). En 2015, on en dénombrait 818, contre « seulement » 522 en 2010. Soit une hausse de 103 % en huit ans. Encore inconnus, les chiffres de février risquent de battre des records.

Plusieurs élus s’en sont émus. Le Premier ministre s’est dit choqué. Laurent Wauquiez, leader des Républicains, a de son côté pointé « une christianophobie dans notre pays« . Certes, le catholicisme est la religion la plus mise à mal. Mais elle possède 45.000 églises – sans compter les cimetières – contre 2.500 mosquées et 300 synagogues en France. En proportion, elle l’est donc nettement moins que les deux autres cultes monothéistes. « Il ne faut pas interpréter ces faits comme le symbole d’un progrès de l’antichristianisme, nuance ­Philippe ­Portier, directeur d’études à l’École des hautes études en sciences sociales, spécialiste des religions et de la laïcité. Il existe une forte défiance vis-à-vis de l’institution catholique, qui ne se traduit pas par des dégradations, mais par une moindre adhésion à ses croyances. »

L’Église, d’ailleurs, refuse d’y voir un signe de haine grandissante. « Il n’y a pas de cathophobie en France, balaie ­Monseigneur ­Olivier ­Ribadeau Dumas, porte-­parole de la Conférence des évêques de France. Mais ne passons pas sous silence ces atteintes aux symboles de la foi, qui sont des actes terribles. De la même façon que l’on dénonce les attaques contre les juifs et les musulmans, dénonçons aussi celles visant les chrétiens. » […]

Le JDD

Geoffroy Lejeune estime que Mélenchon n'élargira jamais son électorat en raison de ses positions sur l'immigration
Pays-Bas : 3/4 des réfugiés syriens n'ont pas l'intention de retourner dans leur pays

Commentaires

Accueil
Menu
X