Plein ecran

Australie : un hôtel du groupe Accor accusé de discrimination raciale

11/03

Un hôtel du groupe Accor en Australie est soupçonné d’avoir institué une discrimination raciale en attribuant ses moins bonnes chambres aux Aborigènes, des faits sur lesquels le groupe français a annoncé samedi avoir lancé une enquête interne

La télévision publique australienne ABC a révélé un email interne à l’hôtel ibis Styles Alice Springs Oasis demandant à ses employés d’orienter les gens des « communautés » vers l’une des six chambres en particulier. Ce terme de « communautés » est utilisé localement pour désigner les Aborigènes vivant dans les faubourgs d’Alice Springs […].

La télévision a fait un test, en réservant deux chambres, l’une pour des Aborigènes, l’autre pour des personnes qui n’en sont pas. Le prix a été le même dans les deux cas, mais pas la prestation, puisque les clients aborigènes ont eu droit à une chambre moins propre et moins bien tenue, de manière très nette […].

« Le groupe, présent dans 100 pays, mène une politique de diversité et d’inclusion respectueuse des cultures, du patrimoine et du droit local« , a ajouté le porte-parole du mastodonte de l’hôtellerie (hôtels Sofitel, Pullman, Novotel, Mercure etc.).

Les Australiens aborigènes représentent quelque 3% de la population nationale de 25 millions de personnes. Ils demeurent la communauté la plus défavorisée.

20 Minutes

(Merci à Ze Shérif)

Pays-Bas : 3/4 des réfugiés syriens n'ont pas l'intention de retourner dans leur pays
Etat islamique : une pétition pour rapatrier les enfants français de djihadistes

Commentaires

Accueil
Menu
X