Plein ecran

Marseille mise sur ses 150 «modérateurs» pour contenir les débordements d’après-match

Mai
2010

Après les incidents qui ont eu lieu lors d’un PSG-OM annulé, des rencontres Algérie-Egypte et de la parade victorieuse de l’OM, la ville de Marseille compte sur ses 150 «modérateurs» issus des associations pour «assurer le lien social» et «sensibiliser les publics à risques à la démarche citoyenne» …

Comment faire que la ville reste la cité du «bien-vivre ensemble», voire du «mieux-vivre ensemble» ?

En installant 150 «modérateurs d’événements populaires» – les mots ayant un sens, et ceux-là ayant été bien choisis -, la Ville de Marseille innove. Elle fait un pari sur l’avenir et sur l’intelligence des plus jeunes.

La Provence

Merci à Le Hutin

« La France n'a plus de raison d'être notée AAA »
La discrimination est-elle un droit ?

Commentaires

Accueil
Menu
X