Plein ecran

« Rape day » : Tempête autour du jeu vidéo dans lequel on incarne un violeur

08/03

[…]

La plateforme de jeux vidéo Steam ne distribuera pas Rape Day (le «jour du viol» en français), qui permet de se mettre dans la peau d’un violeur, après une levée de boucliers contre ce jeu. Steam, qui devait commencer à distribuer en avril Rape Day – dans lequel les joueurs violent et tuent des femmes – a pris cette décision en raison de ses effets possibles «inconnus» et «risqués», a indiqué jeudi la société américaine Valve qui détient la plateforme, considérée comme la plus importante du genre.

[…]

Le développeur du jeu quant à lui, qui se fait appeler Desk Plant, affirme qu’il s’agit d’une comédie noire destinée aux «4% de la population qui sont des sociopathes» et que les gens sont mesure de distinguer la fiction de la réalité, selon des propos qui apparaissait sur Steam avant d’être retirés. Il promettait aussi de trouver une autre plateforme de diffusion.

Le Figaro

RDC : la dure réalité du terrain entrave la lutte contre Ebola
Michery (89) : 25 et 28 ans de réclusion criminelle requis contre les meurtriers du rappeur N'Dal

Commentaires

Accueil
Menu
X