Plein ecran

États-Unis : Un « homme » transgenre possédant des organes féminins a donné naissance à un bébé

07/03

Un homme transgenre à qui on avait dit qu’il ne pourrait pas tomber enceinte révèle son plaisir d’avoir donné naissance à un fils. Il précise que le harcèlement qu’il subit l’a dissuadé d’en avoir un autre.

Il affirme que sa grossesse a renforcé leur lien, mais admet qu’il ne le ferait plus après avoir été «victime d’abus et de jugements quotidiens» de la part des gens.

Wyley Simpson, 28 ans, qui vit au Texas avec son fiancé, Stephen Gaeth, 28 ans, a commencé sa transition sexuelle à 21 ans.

Malgré la prise de testostérone, la fin de ses règles et les médecins qui lui avaient annoncé qu’il ne pouvait pas tomber enceinte, le couple a découvert que Wyley était enceinte en février 2018. Bien qu’ils ne se sentaient pas prêts à devenir parents, Wyley a poursuivi sa grossesse tout en luttant quotidiennement contre les abus et les jugements des gens.

En septembre 2018, Wyley a donné naissance à Rowan via une césarienne, cela en situation d’urgence. Il admet que tous ces commentaires en valaient la peine, mais qu’il ne le referait pas. Le couple vient de célébrer les six mois de leur fils.

Wyley, qui a toujours un vagin et des organes de reproduction féminins, a accouché par césarienne il y a six mois après une grossesse épuisante émotionnellement.

S’exprimant au sujet de la grossesse, il a déclaré: « Ce n’est pas tous les jours que les gens voient un homme enceinte, nous avons donc été victimes de nombreux abus. »

« On me disait que je ne serai jamais un homme »… »les hommes ne portent pas de bébés »… Le gens m’appelaient  « ça ».

Wyley a déjà subi une intervention chirurgicale pour se faire retirer ses seins, l’empêchant ainsi d’allaiter, il compte désormais faire sa transition dans son intégralité.

Wyley a commencé la testostérone en 2012 et a été opéré du haut (ablation des seins) en 2013, mais il n’a pas encore subi l’opération « du bas », une opération destinée à lui créer un pénis.

Lors d’un entretien avec [la chaine télévisée] KENS5, Wyley avait révélé qu’il n’avait pas eu de cycle menstruel «depuis des années».

« Nous avons parlé de la testostérone et de ce que ses médecins m’avaient dit et de ce que nous pensions être la vérité. Il s’avère que ce n’était pas la vérité » dit-il.

Wyley a découvert qu’il était enceinte à 11 semaines, après avoir lutté contre des nausées matinales.

« J’étais nerveux. J’étais très émue, j’ai commencé à pleurer. Je ne savais pas quoi faire » déclare t-il lorsqu’il évoque sa grossesse surprise.

Parlant du cheminement qui a suivi, il a déclaré:

« J’étais déjà inquiet car c’était ma première grossesse ».

« Mais j’étais aussi nerveux parce que je devais faire face à beaucoup de stigmatisation derrière mon statut d’homme enceinte. »

« En plus de recevoir des commentaires grossiers d’autres personnes, ma grossesse a été très éprouvante pour moi. »

« Suivant un processus de transition [sexuelle] depuis l’âge de 21 ans et me retrouver avec le physique d’une femme enceinte a été quelque chose de tellement féminin que ça m’a retourné la tête. »

« Stephan et moi, nous sommes soudainement transformés en un couple homosexuel avec un bébé, alors que j’étais une femme enceinte »

« Rowan est incroyable, il a valu la peine, toute cette douleur mentale et physique »

« Maintenant, Stephan et moi sommes en train de nous régaler de cette paternité et avons hâte de poursuivre notre périple en tant que famille. »

Malgré son plaisir à être père, Wyley dit qu’il ne portera plus d’enfant.

Il a déclaré:

« Je suis à la recherche d’une transition complète dans le futur, de sorte que la probabilité d’avoir un autre enfant est naturellement improbable. »

« C’était un sentiment formidable de pouvoir porter Rowan, de le sentir donner des coups de pied et de passer des échographies, mais pour moi, en tant que personne, ce n’est pas quelque chose que je veux revivre. »

« Je ne me vois pas moins comme un homme à cause de ce qui s’est passé, mais je ne m’identifie pas plus à une femme après avoir été enceinte, pour ces raisons, je souhaite que cela ne se reproduise plus. »

« Mais je suis heureux d’avoir vécu quelque chose d’aussi incroyable et naturel que de donner naissance à mon propre enfant, cela a définitivement renforcé le lien entre Rowan et moi. »

Traduction FDeSouche d’un article du DailyMail

Le Daily Mail est un journal britannique publié depuis 1896, créé par Alfred Harmsworth. Il est deuxième en nombre de ventes quotidiennes en Grande-Bretagne, juste après The Sun. Politiquement, sa ligne éditoriale est conservatrice et populaire.

 

Campagne de lutte contre les stéréotypes associés aux hommes noirs
Nantes (44) : 250 migrants squatteurs menacés d'expulsion

Commentaires

Accueil
Menu
X