Plein ecran

Allemagne : Pour le chef du groupe parlementaire CDU/CSU, un musulman pourrait devenir chancelier en 2030.

07/03

Pour Ralph Brinkhaus (50 ans), président du groupe parlementaire CDU/CSU [NDLR : le CDU étant le parti d’Angela Merkel. Le sigle de ce parti signifie Union chrétienne-démocrate d’Allemagne], cette idée n’est pas absurde. Il a déclaré à l’agence de presse protestante Idea que « si c’est un bon politicien et qu’il représente nos valeurs et nos opinions politiques », un musulman pourrait également devenir chancelier de la CDU en 2030.

Bien qu’il reste encore une bonne dizaine d’années jusqu’en 2030, Brinkhaus voit déjà des opportunités de carrière pour les non-chrétiens dans la CDU : « Dans certaines régions, seule une fraction de la population appartient à une église. C’est pourquoi les musulmans qui partagent nos valeurs – dignité humaine, responsabilité personnelle, solidarité – et qui respectent la Constitution sont cordialement invités à rejoindre la CDU.

 

 

 

En effet, la majorité des gens, surtout en Allemagne de l’Est, ne sont membres d’aucune des deux grandes églises. Ensemble, les catholiques et les protestants ne représentaient que 58 % de la population allemande en 2018. Rien que l’an dernier, ils ont perdu 660 000 membres.

L’année dernière, la députée de la CDU Veronika Bellmann, a clairement indiqué qu’elle ne voulait pas de musulmans dans son parti. La foi islamique est incompatible avec l’appartenance à la CDU. Cela vaut également pour les musulmans laïcs, non pratiquants : « Aujourd’hui ils sont laïcs et demain ils seront à nouveau strictement religieux« , a déclaré Veronika Bellmann au journal « Junge Freiheit ».

Ce n’est pas la première déclaration du chef du groupe parlementaire en faveur d’une plus grande ouverture aux musulmans. En décembre, il a fait appel au « Frankfurter Allgemeine Zeitung » pour que des personnes d’autres religions ou athées soient accueillies dans l’Union. « Nous devons le montrer plus fortement au monde extérieur. »

Dans une interview accordée à Idea, il a une fois de plus souligné cet appel. « Pour moi, ce n’est pas la religion à laquelle une personne appartient qui compte, mais les valeurs qu’elle a. La CDU n’est pas une communauté religieuse – ce qui nous distingue de l’Eglise catholique, dont je suis membre ».

Ralph Brinkhaus est à la tête du groupe parlementaire de l’Union depuis six mois. Le conseiller fiscal de Wiedenbrück, âgé de 50 ans, est membre de la CDU depuis 1998. Il est membre du Bundestag depuis 2009. Il s’y est fait un nom en tant que politicien financier expérimenté et bon orateur, devenant l’un des onze vice-présidents du groupe parlementaire au début de l’année 2014.

[…]

(Traduction Fdesouche)

Bild.de

 

Rappels :

Allemagne : « Le but des associations proches des Frères musulmans est l’application progressive des normes islamiques… »

Clans arabo-musulmans en Allemagne : « Tout ce qui est en dehors de leurs clans est un butin »

Allemagne : La ville de Neuss demande que les habitants offrent des cadeaux de Noêl aux « nouveaux voisins » migrants musulmans

Allemagne : 1 élève musulman sur 3 en Basse-Saxe se déclare prêt « à se battre et à mourir pour l’islam »

Allemagne : une activiste pro-migrants déclare que « les musulmans n’ont aucun désir de s’adapter à la vie occidentale » et appelle les peuples européens à « défendre leurs intérêts »

"Le Monde" met à pied à titre conservatoire un journaliste accusé de "harcèlement sexuel"
Le Premier ministre suédois refuse de déchoir les islamistes de leur citoyenneté : "Ils peuvent revenir en Suède"

Commentaires

Accueil
Menu
X