Plein ecran

Tanzanie : 65 tradipraticiens arrêtés pour des meurtres rituels d’enfants albinos

04/03
La police tanzanienne a arrêté 65 guérisseurs traditionnels, appelés waganga en swahili, soupçonnés d’être à l’origine de meurtres rituels barbares d’enfants, dans le sud-ouest et le nord du pays. Les arrestations ont eu lieu après les meurtres d’au moins 10 enfants, dans la région de Njombe, et d’autres incidents similaires, dans le nord de la région de Simiyu, fin janvier.

Quarante-cinq tradipraticiens de Simiyu et 20 autres de Njombe ont été placés en détention. Ils seront interrogés sur la vague de meurtres particulièrement odieux, a déclaré aux journalistes l’inspecteur général de la police, Simon Sirro.

Le chef de la police a indiqué: « J’ai ordonné que tous les médecins traditionnels, enregistrés ou non, soient interrogés et fouillés, déclare-t-il. Pour ceux qui seront identifiés comme criminels, la loi sera appliquée, mais nous avons également ordonné aux autorités de procéder à une nouvelle procédure d’enregistrement après cela. Nous avons également demandé l’aide d’autres institutions comme les chefs religieux et politiques« .La superstition est profondément enracinée dans certaines communautés tanzaniennes, qui croient que les parties du corps humain peuvent apporter la richesse.

Les enfants albinos font partie des cibles des agresseurs, qui les tuent ou coupent certains de leurs membres et leurs parties intimes. Certains waganga pensent en effet que les cheveux, les os, les organes génitaux ou les pouces de personnes albinos auraient des pouvoirs spécifiques. Séchés, pilés et empaquetés, ou répandus en mer, ces morceaux d’êtres nés avec un déficit de production de mélanine dans un pays ou la majorité des habitants ont la peau noire sont réputés gonfler un filet de pêche, révéler la présence d’or dans un terrain ou faire gagner des voix à un politicien.

Le remède à base de parties corporelles d’albinos peut coûter jusqu’à 100 000 shillings tanzaniens (près de 40 euros), dans un pays où le salaire moyen annuel est d’environ 2 500 euros. Un bras d’albinos peut rapporter à un sorcier jusqu’à 4 000 euros.

BBC

Crise en Algérie : pour Apathie, la France est dominée par «la trouille»
La droite européenne lance la procédure d'exclusion d'Orban et son parti

Commentaires

Accueil
Menu
X