Plein ecran

Allemagne. La mauvaise « blague » de l’héritière d’Angela Merkel

Mar
2019

Annegret Kramp-Karrenbauer, patronne de la CDU, a profité du carnaval pour se moquer des intersexuels, déclenchant une avalanche de protestations.

Annegret Kramp-Karrenbauer, dite AKK, patronne de la CDU et dauphine potentielle d’Angela Merkel, a mis les pieds dans le plat et provoqué un tollé après un sketch, jeudi dernier à Stockach (Bade-Wurtemberg). La scène s’est produite lors de l’un des moments-clés du carnaval : les politiques déguisés montent sur scène et jouent un petit sketch devant un parterre de notables, eux aussi costumés et attablés à de longues tables. Coiffée d’un béret rouge, AKK s’est distinguée cette année à la soirée du carnaval de Constance par ses piques pas très politiquement correctes.

La présidente du parti conservateur s’en est prise cette année aux intersexuels, ces personnes dont le sexe, masculin ou féminin, n’est pas clairement défini. « Regardez donc les hommes d’aujourd’hui. Ceux d’entre vous qui sont allés récemment à Berlin, vous les avez vus, ces buveurs de latte macchiato, qui vont aux toilettes réservées au troisième sexe  ! Ce sont des toilettes réservées aux hommes qui ne savent pas encore s’ils doivent pisser assis ou debout.

Le discours d’Annegret Kramp-Karrenbauer a été retransmis à la télévision allemande régionale en direct. La vidéo s’est répandue comme une traînée de poudre ce week-end et a provoqué une tempête sur les réseaux sociaux. Discrimination  ! Affront  ! Mépris pour ceux qui ne sont ni des hommes ni des femmes  !

(…) Le Point

"Gouine" plutôt que "lesbienne" : les LGBT+ victimes de la censure des géants du web
Nantes (44) : Exposition Cimarron, "l’histoire de l’esclavage afro-descendant par les mascarades"

Commentaires

Accueil
Menu