Plein ecran

Paris : le « Cœur », une œuvre qui a coûté 650.000€ au contribuable, fait polémique

03/03

Installée depuis le 14 février porte de Clignancourt, dans le 18ème arrondissement de Paris, l’œuvre baptisée le «Cœur de Paris» fait débat. En cause, son coût. Située dans un quartier très populaire de Paris, l’œuvre de l’artiste Joana Vasconcelos a coûté 650.000 euros d’argent public (dont 40.000 euros pour l’artiste)…

[…] une chose est sûre: le «Cœur de Paris» ne fait pas l’unanimité auprès des riverains. Marie, 47 ans, vit dans le 18ème arrondissement depuis vingt ans.

«Le ‘cœur’ pourquoi pas mais on a d’autres priorités, notamment la sécurité», explique-t-elle. Elle dénonce une somme «indécente» et des élus «hors-sol». «Les habitants sont à bout, y compris des gens qui votaient à gauche auparavant. On a l’impression de cumuler tous les problèmes ici: les logements sociaux, le crack, les bandes, les migrants, les prostituées», énumère-t-elle.

Le Figaro

 

Dans le cadre du prolongement du Tramway T3 entre la Porte de la Chapelle et la Porte d’Asnières, des œuvres d’art viennent ponctuer ce nouveau trajet. A la Porte de Clignancourt, c’est l’Artiste Joana VASCONCELOS, qui a travaillé avec des commanditaires issus de groupe d’habitants et acteurs associatifs du quartier de la Porte de Clignancourt et de la Porte de Montmartre, pour créer un signe universel pour ce quartier « monde ».

Cette inauguration sera suivie par un bal de l’amour gratuit et animée par le Petit Orchestre Parisien! Au programme de la soirée : chorégraphie participative et orchestre dansant sous le signe de l’amour…

Mairie de Paris

(Merci à Pelerin)

Polémique autour d'un t-shirt vendu en ligne : certains y voient "un migrant qui se noie"
Italie : sans billets dans le train, des migrants agressent la contrôleuse et un passager qui se portait à son secours

Derniers articles

Commentaires

Accueil
Menu