Plein ecran

Hijab de running : des femmes voilées appellent Decathlon «à ne pas céder aux intimidations»

02/03

Après le retrait du foulard sportif par l’enseigne, un collectif de femmes musulmanes qui portent le voile racontent la discrimination qu’elles subissent au quotidien et appellent «Decathlon de ne pas céder aux intimidations».

[…] Nous, femmes musulmanes, subissons une islamophobie quotidienne, et le renoncement de Decathlon à commercialiser le hijab de running illustre une nouvelle défaite de la tolérance dans la société française. Plaquer sur les femmes portant le voile tous les préjugés et toutes les généralisations ouvre la porte à tous les abus. On nous demande d’être discrètes, de respecter la culture du pays qui nous accueille. On nous soupçonne de ne pas être libres de choisir nos vêtements nous-mêmes. Et ce soupçon entraîne des interdictions qui sont censées nous libérer.

Mais nous ne sommes ni soumises ni inconscientes, nous sommes fières de notre foi et fières de nos choix. En assumant nos croyances, notre voile, nous réclamons la liberté d’être femmes et musulmanes en France. Nous exerçons notre liberté de conscience. Nous dénonçons les détournements de la laïcité pour mieux nous opprimer. La laïcité de la loi 1905, c’est la liberté. «Quiconque porte atteinte à la liberté de conscience, […] à la liberté des personnes d’exprimer leur foi et de pratiquer leur religion sera puni.» Nous revendiquons la protection et l’extension de la liberté de conscience. Nous refusons les discours identitaires affirmant que les voiles n’ont pas leur place en France. Nous souhaitons défendre la liberté d’être une femme musulmane voilée en France, d’accéder à tous les équipements et services publics sans entrave, d’accompagner les sorties scolaires, de pratiquer les sports que l’on souhaite, d’accéder à tous les emplois, y compris ceux de la fonction publique. […]

Libération

"Acte XVI" : Mobilisation des Gilets Jaunes (MàJ)
La Nuit de la Chouette (13ème édition)

Commentaires

Accueil
Menu
X