Plein ecran

Agriculture : les femmes contraintes à la double journée de travail

01/03

1 femme d’agriculteur sur 2 est obligée de prendre un travail à l’extérieur pour avoir un complément de revenus. Ces mères de famille assument souvent une double journée de travail.

Justine Paupinat est consultante en élevage et sillonne la Nièvre d’une exploitation à l’autre. À 17h30, elle termine sa journée de travail et file chercher sa fille. Sa deuxième journée va commencer, car elle est aussi femme d’agriculteur. À peine rentrée, elle s’occupe de l’exploitation avec son mari. Voilà deux ans que le jeune couple est installé. Son mari ne se verse aucun salaire. C’est donc celui de Justine, 1 350 € par mois, qui fait vivre toute la famille. (…)


Bernadette Lemoine est agricultrice avec son mari en Creuse, à Ceyroux. Aujourd’hui associée non exploitante, elle redeviendra chef d’exploitation dans quelques mois quand son mari sera à la retraite. Parallèlement, chaque matin et chaque fin d’après-midi, elle est conductrice de car scolaire.

Karim Amellal : « Tout est regrettable dans cette affaire de Decathlon(...) les racistes ont gagné »
Des élèves belges se "déguisent" en Saoudiens , parodient les prières islamiques et suscitent l'indignation

Commentaires

Accueil
Menu
X