Plein ecran

Karim Amellal : « Tout est regrettable dans cette affaire de Decathlon(…) les racistes ont gagné »

01/03

Karim Amellal, écrivain et enseignant à Sciences Po, est l’invité du matin (7h50-8h00) d’Hugo Lanoë. Karim Amellal est également co-auteur du « Rapport visant à renforcer la lutte contre le racisme et l’antisémitisme sur Internet », remis au Premier ministre en septembre 2018.

L’injure, la diffamation, l’incitation à la haine – conformément à la loi de 1881, en raison de l’appartenance réelle ou supposée à une origine, une nationalité, etc., etc., donc de façon très inclusive – c’est des choses qui ne sont pas autorisées, ça n’a rien à voir avec la liberté d’expression, on peut continuer à tenir tous les propos que l’on veut dès lors qu’ils ne nuisent pas à autrui. Pourquoi est-ce que ça n’est pas de la liberté d’expression, c’est que depuis très longtemps, 1789, c’est considéré comme des abus de liberté, et selon la formule bien connue, le racisme n’est pas une opinion c’est un délit (…)

C’est manifeste à travers une petite frange des Gilets jaunes il y a des gens qui s’intoxiquent en ligne parce que l’algorithme vous propose toujours les mêmes types de contenus, vous n’êtes exposé à aucune opinion dissidente, à aucune opinion différente et au bout d’un moment vous finissez par croire ou vous vous laissez embarquer, même embrigader parce qu’il y a un fonctionnement un peu sectaire là-dedans, dans des opinions que peut-être vous ne partagiez pas au début, mais que en tout cas vous finissez par partager, épouser qui peuvent vous conduire à commettre de actes répréhensibles (…)

Tout est regrettable dans cette affaire de Decathlon, je crois que, puisque l’enseigne a reculé, au fond les racistes ont gagné (…)

rfi.fr

Safran : l'histoire incroyable d'un industriel français qui veut créer deux usines en France mais n'y parvient pas
Agriculture : les femmes contraintes à la double journée de travail

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu