Plein ecran

Une femme s’étale son sang menstruel sur le visage et s’affiche sur les réseaux sociaux afin de « mettre fin à la stigmatisation qui l’entoure »

28/02

Une coach en sexologie qui avait autrefois honte des règles a commencé à couvrir son visage de son sang menstruel pour mettre fin à la stigmatisation qui l’entoure.

Demetra Nyx, 26 ans, affirme que cela lui donne le sentiment d’être « puissante » et publie régulièrement des photos et vidéos de son visage et de son corps couverts de sang sur Instagram.

Depuis qu’elle a retiré son contraceptif mécanique, à 21 ans – parce que cela lui a occasionné des règles extrêmement pénibles, la Californienne expérimente avec son sang, ce qui, selon elle, l’a rapprochée d’elle-même.

Elle a déclaré: « Notre société nous apprend que les règles sont sales et gênantes. Les publicités sur les produits d’hygiène menstruels parlent d’odeurs « rafraîchissantes » ou qui nous rendraient plus propres, ce qui implique que les fonctions naturelles de notre corps sont choquantes.

[…]

Elle a ajouté: « Partager des images de sang sur mon visage et mon corps n’était qu’une impulsion – j’étais en train de créer une série pour aider les femmes à communiquer au sujet de leur cycle menstruel, et j’ai pensé que ce serait amusant. Nous pouvons aussi faire de la peinture avec ou le verser dans la terre. Je crois que c’est une belle chose d’être à l’aise avec toucher votre propre sang.  »

Demetra affirme que ses publications sur les réseaux sociaux ont suscité une réaction mitigée de la part des gens – même de sa famille -, mais que les commentaires négatifs l’encouragent.

[…]

Traduction FDSouche d’un article de LAD-Bible

Sept idées reçues sur l’évolution de la France : « L’immigration explose » (Le Monde)
Saint-Chamond (42). Le maire préfère "une auto-école et un Vival, plutôt qu’un kebab et des commerces halal"

Commentaires

Accueil
Menu
X