Plein ecran

Mécontent du reportage sur son mariage, Jean-Michel Blanquer intente un procès qui lui rapporte 30.000 €

24/02

Des frais de noces salés pour La Voix du Nord. Le quotidien régional a été condamné à débourser 30.000 euros pour un couple mécontent de voir sa photo de mariage publiée dans le journal, en juillet 2018. Il est vrai que les plaignants sont des personnalités : les heureux mariés s’appellent Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, et Aurélia Devos, magistrate au tribunal de grande instance de Paris.

Le 7 juillet, deux journalistes de La Voix du Nord assistent au mariage du ministre et de la vice-procureur. Ils prennent des photos, sans cacher leur identité.

Le lendemain, le reportage est publié. Le ministre de l’Education nationale et son épouse décident alors d’attaquer le journal en référé pour atteinte à la vie privée et droit à l’image. Car le couple Blanquer n’est pas d’accord avec cette versopn des faits. Et le procès qui a lieu quelques jours plus tard au tribunal de grande instance de Lille leur donne raison.

Dans ce genre d’affaire, il est de coutume de réclamer l’euro symbolique. Jean-Michel Blanquer et sa femme demandaient 40.000 euros de dommages et intérêts. Le tribunal leur en a accordé 30.000, plus 6.000 pour payer les frais de justice.

(…) 20 minutes

"Les Français, c'est que des victimes, tu les bouscules dans la rue, ils disent "Pardon""
« Un moment, il faut que ça s'arrête » : Dupond-Moretti n'en peut plus des Gilets jaunes

Commentaires

Accueil
Menu
X