Plein ecran

La France va continuer à soutenir militairement et financièrement le Mali

24/02

Le Premier ministre français, Edouard Philippe, a conforté samedi à Bamako l’aide financière et militaire de la France au Mali face à la menace djihadiste, tout en appelant à accélérer la mise en œuvre de l’accord de paix de 2015


85 millions d’aide française au développement. La France et sa force militaire Barkhane (4.500 soldats dans les pays du Sahel, dont 2.700 sur le territoire malien) seront « aux côtés du Mali aussi longtemps que nécessaire et aussi longtemps que le Mali le souhaitera« , a-t-il lancé lors d’une conférence de presse commune avec son homologue malien, Soumeylou Boubèye Maïga.

Quelque 85 millions d’euros d’aide française au développement ont été actés lors d’une cérémonie à Bamako, dont 35 millions de subventions directes destinées notamment à faire face aux difficultés de trésorerie de l’Etat malien, qui peine à collecter des impôts dans de nombreuses régions. Et l’Agence française de développement (AFD), qui réoriente depuis 2018 ses crédits en priorité sous forme de dons vers le Sahel, « devrait doubler dans les prochaines années » sa contribution au Mali, a assuré Edouard Philippe.

Un engagement d’achat de coton, dont le Mali est le premier producteur africain, a également été annoncé par le géant français de la distribution Carrefour…

Europe 1

La hausse des frais d'inscription ne s'appliquera pas aux doctorants étrangers
Quel est le poids des francs-maçons sous l'ère Macron?

Commentaires

Accueil
Menu
X