Plein ecran

G-B : la police coupable d’avoir refusé de recruter un candidat parce qu’il était un homme blanc (MàJ : il va finalement être embauché)

Juin
2019

02/06/19

Royaume-Uni. Il va enfin pouvoir « suivre les traces de son père » en rejoignant le même service de police qui l’avait rejeté parce qu’il était un homme blanc hétérosexuel.

En février, un tribunal a statué que la police du Cheshire avait discriminé Matthew Furlong en le rejetant en raison de son orientation sexuelle, de sa race et de son sexe.

L’affaire a été réglée à l’amiable et le jeune homme de 25 ans va maintenant commencer sa formation policière en septembre.

La sous-commissaire en chef Julie Cooke a déclaré que cela avait amené la GRC à examiner « très attentivement » sa pratique de recrutement.

Elle a ajouté que la police du Cheshire « accepte les conclusions du tribunal » : « Il est important pour nous, et pour les candidats, que le processus soit juste et transparent et que tous les candidats soient traités de manière juste et cohérente. »

(…)

Telegraph / BBC


23/02/19

Royaume-Uni – Un service de police qui a refusé un candidat « exceptionnel » sous prétexte qu’il était un homme blanc hétérosexuel a été reconnu coupable de discrimination.

Matthew Furlong, 25 ans, espérait suivre les traces de son père, détective de la police du Cheshire. Lors de son entretien, on lui a dit qu’il « n’aurait pas pu faire mieux » et qu’il était « rafraîchissant de rencontrer quelqu’un d’aussi bien préparé ».

Mais Matthew – qui a étudié la physique et la cosmologie à l’Université de Lancaster – n’a pas obtenu le poste, ce qui a conduit son père Liam, 52 ans, à porter plainte.

Un tribunal de Liverpool a maintenant conclu que la police s’est rendue coupable de discrimination à l’égard du jeune homme en raison de son orientation sexuelle, de sa race et de son sexe.

Le jury a statué que l’affirmation des policiers selon laquelle ils avaient vu 127 candidats tout aussi aptes à occuper le poste d’agent des forces de l’ordre était un « mensonge ».

Par la suite, l’avocate de Matthew, Jennifer Ainscough, a déclaré qu’il s’agissait de la première condamnation dans une affaire de discrimination positive au Royaume-Uni. Elle a ajouté : « On lui a refusé le job de ses rêves simplement parce qu’il était un homme blanc, hétérosexuel. S’il n’avait pas été un candidat si exceptionnel, il n’aurait peut-être même pas soupçonné qu’il y avait eu un problème. »

(…) The Sun

Cette affaire survient alors que le chef de la police britannique a récemment appelé à l’adoption de lois radicales permettant à la police de mener une politique de discrimination positive en faveur des candidats issus des minorités ethniques.

(…) En 2015, le chef de la police du Cheshire a lancé un « plan d’action » pour recruter davantage de policiers noirs, asiatiques et femmes.

(…) Daily Mail

Centre de rétention de Vincennes : un migrant libéré après avoir contracté la gale lors de sa détention
Montpellier (34) : armé d'un tournevis, un individu attaque des policiers en vacances qui chantent La Marseillaise

Commentaires

Accueil
Menu