Plein ecran

Contenus haineux : vers une interdiction de réseaux sociaux pour les personnes condamnées ?

21/02

Mercredi soir, Emmanuel Macron a annoncé que les personnes reconnues coupables de propos haineux, racistes ou antisémites, pourraient être interdites de réseaux sociaux. Mais le gouvernement pourrait se heurter à des contraintes techniques.

Le calendrier s’accélère. Présent mercredi soir au dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif), Emmanuel Macron a annoncé la déposition d’une proposition de loi au Parlement d’ici le mois de mai pour mieux lutter contre la haine sur internet. Elle se basera sur le rapport présenté l’année dernière et rédigé par la députée LREM Laetitia Avia, le vice-président du CRIF (Conseil représentatif des institutions juives de France) Gil Taïeb et Karim Amellal, auteur et enseignant à SciencesPo. Il comprend vingt recommandations pour renforcer la lutte contre le racisme et l’antisémitisme sur Internet. (…)

bfmtv.com

Reims (51) : un forcené d’apparence "islamiste" a menacé de faire sauter son immeuble, il a déjà été condamné 10 fois
ISF : comment une réunion secrète a précipité la réforme sous la pression d’économistes et de grands patrons

Derniers articles

Commentaires

Accueil
Menu