Plein ecran

Belgique : Conférence annulée, véhicule caillassé, Theo Francken dénonce une «pensée unique hallucinante»

21/02


Des syndicalistes, rejoints par des manifestants en Gilets jaunes et par une maire socialiste, ont protesté contre la venue du nationaliste flamand à Verviers. La conférence qu’il devait donner a été annulée après ces violences.

Theo Francken, député nationaliste flamand et ancien secrétaire d’Etat belge à l’Asile et à la Migration, a dénoncé le 19 février le caillassage de son véhicule alors qu’il devait tenir, en Belgique à Verviers, une conférence liée à la sortie de son livre Continent sans frontières. La conférence, dont le lieu avait déjà été modifié à plusieurs reprises, a finalement dû être annulée, les autorités invoquant des raisons de sécurité. Des syndicalistes, rejoints par environ 200 Gilets jaunes, s’étaient rassemblés pour protester contre la venue de l’homme politique, connu pour ses prises de position identitaires et anti-migrants.

Les protestataires sont arrivés vers 18h et un groupe d’entre eux a lancé des projectiles sur le véhicule de Théo Francken. Les partisans du député ont tenté de s’interposer et la situation a dégénéré, nécessitant l’intervention des forces de l’ordre qui ont eu recours à des gaz lacrymogènes.

Marseille : Karim L. poignarde ses victimes en fonction de leur nationalité, il fait 4 blessés et est abattu (MàJ)
La France va adopter une définition de l'antisémitisme qui intègre l'antisionisme, annonce Emmanuel Macron au dîner du Crif (màj : l'intégrale de l'intervention)

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu