Plein ecran

Une djihadiste germano-turque au service de l’Etat islamique : « J’ai passé ma nuit de noce dans une chambre de torture souillée de sang »

20/02

Une femme qui s’est rendue en Syrie pour devenir l’épouse d’un terroriste de l’Etat islamique a raconté comment elle a passé sa nuit de noces dans une « chambre de torture tachée de sang ».

 

  • Derya O., 25 ans, est issue d’une famille turque vivant en Allemagne.
  • Elle a épousé le converti allemand Mario Sciannimanica après l’avoir rencontré sur Internet.
  • Mario Sciannimanica lui a raconté sa vie avec l’Etat islamique et ils ont déménagé ensemble en Syrie.
  • Il a été tué après avoir été accusé d’espionnage par ses propres camarades de l’Etat islamique.

 

Durant plusieurs années, elle a été la petite amie d’un chef des Hells Angels. Elle déclare qu’elle est devenue de plus en plus mécontente de sa vie avant de rencontrer sur Internet le converti allemand Mario Sciannimanica qui lui a parlé de l’Etat islamique.

Il lui a raconté sa conversion à ce qu’il appelait « la vraie cause » et comment il a abandonné son chien de compagnie bien-aimé parce que celui-ci était considéré comme « impur », et qu’il avait déménagé en Syrie.

Deux mois plus tard, Derya a quitté sa vie d’Allemande et s’est rendue en Turquie. Puis elle a passé la frontière syrienne avec l’aide de trafiquants.

« Quand j’ai vu Mario pour la première fois, en tenue militaire avec sa barbe et son arme, il était superbe », dit-elle.

Selon Derya, ils ont passé leur première nuit ensemble dans le cadre peu romantique d’une chambre de torture de l’Etat islamique.

Elle a déclaré : « Nous étions logés dans une ancienne chambre de torture, il y avait des chaînes suspendues au plafond, le sang était encore sur les murs, tout cela faisait très peur. »

Derya, qui à partir de ce moment a été forcée de porter une burqa couvrant tout, a soutenu qu’elle n’avait pas grand-chose en commun avec l’interprétation perverse que le groupe faisait de l’islam.

 

 

« En fait, je ne voulais pas de tout cela, je voulais aider les enfants syriens », a-t-elle ajouté.

Le couple a ensuite déménagé en Irak où leur fils est né en 2015, mais ils se sont disputés et se sont vite séparés.

Elle a immédiatement reçu une nouvelle demande en mariage de Denis Cuspert, un ancien rappeur connu sous le nom de « Deso Dogg » qui est devenu le terroriste de l’Etat islamique le plus célèbre d’Allemagne.

« Il était souvent avec nous à la maison, il est très doux », déclare Derya.

Cependant, elle a refusé de l’épouser parce que « les femmes n’ont rien à dire avec lui » et elle a décidé de devenir la deuxième épouse du commandant belge de l’Etat islamique Abu Salahuddin.

« Tout allait bien jusqu’à ce qu’il soit frappé par un drone et qu’il meure deux mois plus tard. Mon Dieu, quelle malchance j’ai avec les hommes « , a-t-elle ajouté. « Ils meurent tous autour de moi. »

Elle est ensuite retournée auprès de son premier mari, Mario Sciannimanica. Par la suite, ce dernier a été accusé  d’espionnage par l’Etat islamique et il a été exécuté par ses anciens camarades après un procès rapide.

Après l’arrestation de Sciannimanica, elle a fui le territoire de l’Etat islamique avec l’aide de trafiquants d’êtres humains afin de traverser la frontière syro-turque.

Elle a été emprisonnée dans une prison turque et extradée vers l’Allemagne à l’été 2017.

Derya O. se trouve actuellement en détention provisoire […].

 

(Traduction Fdesouche)

Dailymail.co

 

Marlène Schiappa voit une "convergence idéologique" entre Manif pour tous et "terroristes islamistes"
Burg (All.) : Un demandeur d'asile débouté responsable de plus de 100 délits enfin expulsé... vers l'Italie

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu