Plein ecran

Hayange (57) : prison ferme pour un demandeur d’asile suite à une agression dans un centre de migrants

19/02

Sauf qu’ici, au foyer Adoma de Hayange, ce 13 février, le mis en cause a donné un coup avec une arme blanche dans l’abdomen de la victime. « Un ami. » Résultat : trente jours d’ITT. Et la perte de confiance envers un camarade de chambrée.

Face aux juges, le demandeur d’asile n’en mène pas large. Grâce à un traducteur, il donne sa version des faits. Pour le moins floue, notamment lorsqu’il s’agit d’évoquer la nature de l’arme avec laquelle il  a frappé l’autre résidant.

L'Unef dénonce une agression raciste d'un professeur sur un étudiant ivoirien de Rennes 2
Allemagne : Bien que majeur, un migrant syrien, violeur récidiviste, comparaîtra au tribunal pour mineurs suite à un viol collectif brutal

Commentaires

X
Accueil
Menu