Plein ecran

Perpignan (66): Jugé pour s’être soustrait à une obligation de quitter le territoire, un Algérien est relaxé après un débat surréaliste

16/02

Tribunal de Perpignan : simule-t-il pour tromper la justice ou est-il vraiment fou ?

Bilal se retrouve devant le tribunal correctionnel car il s’est soustrait à une mesure l’obligeant à quitter la France.

[…]

– «  D’où venez-vous ?  » lui demande le juge ?
– « Je suis arrivé et j’ai été arrêté ».
– « Comment s’est déroulé votre parcours ? »
– «  Je suis arrivé et j’ai été arrêté ».
– « Vos projets ? »
– « Je voulais descendre au prochain arrêt ».
– « Où êtes-vous né ? »
– « Je voulais descendre au prochain arrêt ».

Le président finit par abandonner. Ce qui n’est pas le cas du procureur : « Rien à voir avec une pathologie. C’est une stratégie d’évitement, une technique pour bloquer la procédure. Il donne une nationalité fantaisiste car on ne peut le renvoyer dans un pays qui ne le reconnaît pas !

[…]

Le tribunal ne peut que s’incliner. Le prévenu est relaxé. Mais que va-t-il devenir s’il ne simulait pas…

L’Indépendant

 

Calais (62): Un migrant condamné pour une agression sexuelle, la substitute du procureur évoque les Calaisiennes "prises à partie" par "des homme en manque..."
Paris : agression violente dans le métro

Commentaires

Accueil
Menu
X