Plein ecran

Châteauroux (46): Une migrante en situation irrégulière jugée pour des violences commises à la préfecture

16/02

Ma cliente est absente à la barre, car elle a des craintes de représailles, assure le conseil d’une femme appelée à comparaître, lundi, devant les juges castelroussins. Il lui est reproché des violences perpétrées dans l’enceinte du service des étrangers de la préfecture de l’Indre.
Les faits se sont passés le 9 août 2018. « Cette femme d’origine congolaise, en situation irrégulière sur notre territoire, détaille le président Olivier Bataillé, était convoquée pour une reconduite vers le Portugal. » Soudainement et afin d’exprimer son mécontentement « elle s’est levée et a tout renversé dans le bureau où elle se trouvait ». Selon des témoins « elle hurle, se roule au sol, prend par le poignet une employée de la préfecture, s’empare d’une chaise, lance ses sandales », avant d’être maîtrisé par un employé de l’administration.

[…]

la prévenue a été reconnue coupable et condamnée à douze mois d’emprisonnement avec sursis.

La Nouvelle République 

image d’illustration issue de Wikipédia

Paris : agression violente dans le métro
Parent A, parent B : Une intox de "droite" et des "réseaux catholiques" selon Libération en 2012 (MàJ: Ils reconnaissent des "formulations caricaturales")

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu