Plein ecran

Sarrians (84): Un abattoir clandestin devant la justice

15/02

Un boucher de Sarrians a fait tourner à plein régime un abattoir clandestin entre 2015 et 2017, pendant les fêtes religieuses musulmanes de l’Aïd El Kebir. Il officiait dans l’arrière-salle de sa boutique. Il y a abattu plus de 3.000 agneaux dans des conditions d’hygiène déplorables. Il était jugé jeudi devant le tribunal correctionnel de Carpentras. Les clients venaient eux-mêmes abattre leur mouton ou leur agneau. S’ils avaient besoin d’aide, un employé en situation irrégulière s’en chargeait, payé au noir 50 euros par jour, plus un peu de viande

[…]

…certains n’étaient pas étourdis avant d’être tués ou que certains agneaux étaient découpés vivants.

[…]

Aucune règle d’hygiène n’était respectée. Le sang et les eaux usées s’évacuaient par un tuyau à même le sol.

Quant aux carcasses, puisque l’activité était clandestine, il était impossible de faire venir un équarrisseur. Le propriétaire enterrait donc les centaines d’ossements et de carcasses dans les sols argileux de son terrain

[…]

France Bleu

Rouen (76) : un jihadiste présumé menace de violer et d'égorger deux détenus
Politique nataliste : clash entre des ministres suédois et hongrois

Derniers articles

Commentaires

Accueil
Menu