Plein ecran

Gilets jaunes à Paris : un boulanger placé en garde à vue puis condamné pour avoir refusé de servir un policier (Màj)

J-2

15/02/2019

[…] Un employé d’une boulangerie parisienne qui avait refusé de servir un policier le 2 février en marge de la manifestation des « gilets jaunes » a été condamné mercredi 12 février à des travaux d’intérêt général.

L’homme a été condamné à Paris à 70 heures de TIG dans le cadre d’une « comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité » (CRPC), le plaider-coupable à la française, selon cette source. L’employé de 32 ans avait été placé en garde à vue mardi pour « refus de vente et outrage sur personne dépositaire de l’ordre public« .

Orange Actu



12/02/2019

Lors d’une manifestation des Gilets jaunes, un boulanger n’avait pas souhaité servir un policier. Il va devoir expliquer aux enquêteurs que son geste n’était pas discriminatoire.

Le boulanger était il « anti-flic » ? A-t-il délibérément refusé de servir le policier ? S’agit-il d’un acte discriminatoire ?

Ce mardi, le boulanger de la Maison Landemaine, située 180, boulevard du Temple (IIIe) aura tout le loisir de s’expliquer. Le commerçant, âgé de 32 ans, a quitté ses fourneaux pour une cellule de garde à vue au commissariat du XVIIIe.(…)

leparisien.fr

Italie : un migrant marocain agresse un policier de Viareggio à coups de brique
Le Maghreb rechigne à rapatrier "ses" milliers de jihadistes détenus en Syrie

Commentaires

Accueil
Menu
X