Plein ecran

Gilets Jaunes : 60 députés LREM visés par des tags, insultes et menaces

10/02
Permanences vandalisées, insultes adressées par mail, intrusion dans la vie privée… Une soixantaine de députés En Marche ont été victimes d’agressions et de menaces en tous genres.

Ce sont donc généralement les permanences qui subissent des dégradations. C’est à coups de masse qu’une personne s’est ainsi attaquée au bureau de Claire O’Petit, députée dans l’Eure. Au Mans, la permanence de Damien Picherau a été bâchée par des agriculteurs en colère. La colère agricole a aussi grondé du côté des permanences de Marie Lebec (Hauts-de-Seine) et d’Amélie de Montchalin (Essonne) où des remorques de foin ont été déversées. Et c’est du fumier qui a été répandu devant celle de Bruno Millienne (Yvelines). À Bayeux (Calvados), la permanence du député Bertrand Bouyx a été aspergée de carburant.

« Peut-être qu’il est temps d’arrêter la violence, peut-être qu’il est temps d’arrêter la mise en cause systématique des représentants de la démocratie (et) de nos forces de l’ordre », a lancé le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, ce samedi, lors de l’acte 13 des gilets jaunes.

Le Télégramme

Le fisc passe à l’intelligence artificielle pour traquer les fraudeurs
Eurovision : Mahmood représentera l'Italie à cause du jury avec seulement 14,1% des voix du public (MàJ)

Commentaires

Accueil
Menu
X