Plein ecran

Le père d’une victime de Mohamed Merah demande à Macron de « refuser » le retour des djihadistes : « C’est une décision criminelle »

09/02

En mars 2012, le fils d’Albert Chennouf-Meyer faisait partie des trois militaires tués par balles par Mohamed Merah.

(…) « Une décision criminelle ». C’est ainsi qu’Albert Chennouf-Meyer, père d’une des sept personnes tuées par le djihadiste toulousain Mohamed Merah en 2012, qualifie la décision de la Paris de rapatrier une centaine de djihadistes français.

Dans une lettre ouverte adressée à Emmanuel Macron, que l’AFP a pu consulter ce samedi, l’homme écrit : « Monsieur le Président, vous allez dans les semaines à venir (…) faire revenir 130 djihadistes français, dont une partie ont les mains rouges du sang de nos enfants. Je tiens à m’élever de toutes mes forces contre cette criminelle décision ».

« Vous n’êtes pas sans savoir que parmi les islamistes de retour, il y a des individus qui ont contribué à aider le terroriste musulman Mohamed Merah », rappelle ainsi M. Chennouf-Meyer.

(…) Le Parisien

La LDNA au sujet du franc CFA: "C'est l'Afrique qui nourrit l'Europe"
"Les migrants qui veulent vraiment s'intégrer, c'est un pourcentage infime", assure le président de l'Association des villes allemandes

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu