Plein ecran

Paris : qui sont les victimes du terrible incendie de la rue Erlanger? (MàJ)

10/02

Dix personnes sont mortes dans l’incendie criminel qui a ravagé un immeuble du XVIe arrondissement parisien dans la nuit du 4 au 5 février
Les enquêteurs ont pour le moment identifié neuf des dix victimes de la rue Erlanger
L’incendie le plus meurtrier dans la capitale depuis plus de 14 ans a également fait 96 blessés

Myriam Irainat, 23 ans […]

Cresencia et Francisco Abalos
Ce couple de personnes originaires des Philippines, qui habitaient au huitième étage du 17 rue Erlanger, figure également parmi les victimes, avait révélé LCI jeudi. Selon « ABS CBN news », Cresencia et Francisco Abalos sont originaires de Mangaldan, une municipalité de la province de Pangasinan, et avaient trois enfants.

Jonathan Jouclas, 26 ans, a été « retrouvé dans sa chambre ». Son père a confirmé cette triste nouvelle sur Facebook : « Il a l’habitude de jouer en ligne avec un casque sur les oreilles ; ça l’a empêché d’entendre les alarmes à temps… » […]

Radia Benaziez, 39 ans […] « Fille d’un intellectuel algérien, elle avait étudié à l’école polytechnique d’architecture et d’urbanisme (EPAU) d’Alger, d’où elle était sortie diplômée en 2002. Elle s’était installée en France où elle avait suivi une formation de gestion des entreprises », rapporte Le Parisien.

« Le corps de Radia Benaziez sera rapatrié en Algérie, où elle sera enterrée », a indiqué Le Huffington Post Maghreb.

Pascale Coget, âgée d’une cinquantaine d’années, était directrice de la Fondation « Un avenir ensemble«  depuis 2006…

Revena Allas, 45 ans, et son fils Adel, 16 ans
[Sylvie, la mère de Revena, vit à Rivière-des-Galets (Ile Maurice). Elle est effondrée. Sa fille et son petit-fils ont quitté Maurice pour s’installer en France dans la perspective d’une vie meilleure. « Cela fait cinq ans que ma fille et son fils sont partis. Elle travaillait comme femme de ménage. Elle allait obtenir ses papiers en juin », lâche la dame.
Source: Defi Media]

Adèle, 32 ans, travaillait comme clerc de commissaire-priseur…

Midi Libre

 


09/02/2019

Qui est Myriam, « la petite princesse » de Montpellier, morte dans l’incendie criminel à Paris ?

La Montpelliéraine fait partie des dix victimes recensées après le feu qui aurait été allumé volontairement par une locataire affichant un important passé psychiatrique. Le frère aîné de Myriam, qui tient l’une des deux boucheries familiales à l’enseigne “Souk du Maghreb” à Montpellier – et son père la seconde – a été alerté avec sa mère par l’employeur de la jeune femme de 24 ans. Celle-ci terminait ses études d’expert-comptable à Paris et elle travaillait en alternance dans un gros cabinet […].

Othman Irainat dit, pour l’instant, ne pas sentir le courage de suivre la procédure judiciaire en cours, incriminant la locataire du deuxième étage. « Bien sûr, je suis très en colère… réagit-il. Mais c’est Dieu qui en a décidé ainsi, c’est le bon Dieu qui nous l’a créée et c’est lui qui la récupère. » Ce vendredi, l’artisan quitte Paris pour le Maroc et Meknès d’où est originaire la famille et où la défunte doit être inhumée : « Je pars avec ma petite sœur, ma princesse. »

Midi Libre

(Merci à kez)

Syrie : dans un camp d'internement de femmes jihadistes
Tunisie : prison à vie pour sept accusés des attentats du Bardo et de Sousse en 2015

Commentaires

Accueil
Menu
X