Plein ecran

« Acte XIII » : Mobilisation des Gilets Jaunes (MàJ)

09/02

En direct :


Récit par France 3 de l’Acte XIII des Gilets Jaunes hier à Toulouse, Bordeaux, Montpellier, Lorient, et Lyon.
– FRANCE 24, 10 février 2019

Un manifestant a la main arrachée par une grenade GliF4 (vidéo choquante).
– RUPTLY, 13h14

Une foule de Gilets Jaunes déterminés tentent de faire céder un mur en bois bloquant l’accès à l’Assemblée Nationale 🚧
– RT France, 13h01

Un Gilet Jaune apparaît le visage ensanglanté sur BFM TV. Commentaire du journaliste Thomas Misrachi : «Quelques petites tensions».
– BFM TV, 12h04

Florian (Gilet Jaune de Paris) : «Je me bats pour le RIC car beaucoup de revendications ne peuvent pas être honorées dans le cadre de l’UE. Le RIC avec les vraies questions ferait avancer les choses. Je revendique le RIC et le Frexit.»
– RT France, 11h15



A Paris, plusieurs groupes sur les réseaux sociaux annoncent des manifestations, l’une d’elles a été déclarée en préfecture : le cortège, qui partira à 10 h 30 de la place de l’Etoile, doit passer par les Champs-Elysées, puis devant le Quai d’Orsay, l’Assemblée nationale, le Sénat, le Mouvement des entreprises de France (Medef) et se terminer sur le Champ-de-Mars à 17 heures.

D’autres « gilets jaunes » – à l’instar d’Eric Drouet ou Jérôme Rodriguez –, ont fait savoir qu’ils ne souhaitaient plus déclarer les manifestations parisiennes. Motif invoqué : « L’extrême violence dont fait preuve notre gouvernement, qui utilise la police pour toujours plus de répression et qui entraîne de véritables mutilations de guerre lorsque ce n’est pas la mort », peut-on lire sur un communiqué des « gilets jaunes manifestants à Paris ». Le texte évoque aussi la proposition de loi « anticasseurs », adoptée par l’Assemblée nationale le 5 février. Une loi « liberticide », qui « porte atteinte à nos droits et nos libertés les plus strictes », jugent ces « gilets jaunes ».

D’autres événements Facebook évoquent également les Champs-Elysées comme lieu de rassemblement. C’est le cas du groupe Destitution de Castaner, qui entend partir de la place de l’Etoile pour « tenter un siège place Beauvau », où se trouve le ministère de l’intérieur.
D’autres manifestations sont prévues partout en France :

A Nice, un collectif baptisé Résistance 06 appelle tous les « gilets jaunes » de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) à un rassemblement samedi à 11 heures à la frontière italienne, en présence d’une des figures médiatiques du mouvement, Maxime Nicolle, alias « Fly Rider ».

Le "lapsus" d'Edouard Philippe, qui situe Nantes en Bretagne
La députée «En Marche» Claire O'Petit fait l'amalgame entre l'incendie du domicile de Richard Ferrand et les Gilets Jaunes

Commentaires

Accueil
Menu
X