Plein ecran

Tournai (Belgique) : Le « pont des trous » datant du XIIIème siècle probablement détruit en juin pour des raisons économiques

06/02

Le pont du XIIIe siècle, vestige de l’ensemble médiéval qui protégeait naguère la ville de Tournai, pourrait bien être remplacé par un ouvrage moderne dont le seul avantage serait de… laisser passer les péniches à grand gabarit. Les associations de défense du patrimoine se mobilisent.

C’est une polémique qui agite les Tournaisiens depuis plusieurs années déjà, mais un pas décisif semble avoir été franchi dernièrement avec la validation par les autorités communales du projet d’« alignement des quais » qui doit permettre aux péniches à grand gabarit de passer par l’Escaut à Tournai. Un « alignement » dont l’effet le plus tangible sur le patrimoine serait la destruction des Pont des trous (XIIIe siècle) tel que les connaissent tous ceux qui ont un jour déambulé sur les quais de l’Escaut, à quelques mètres de la cathédrale. Après le beffroi et la cathédrale (classés au patrimoine mondial de l’Unesco), le Pont des trous est l’un des symboles de la ville, une réalité qui ne pèse visiblement pas lourd face aux enjeux économiques du transport fluvial.

Au-delà des commentaires sur le projet de remplacement du pont actuel (une seule arche métallique flanquée de deux petits rejets, qui vaut au projet le sobriquet de « pont Mc Donald »), plusieurs associations de défense du patrimoine ont lancé un appel au gouvernement wallon et même sollicité de l’Unesco… Le début des travaux est actuellement prévu pour la fin 2019. Une pétition en ligne a été initiée pour réclamer « le gel des travaux envisagés ». Outre l’aspect strictement patrimonial et local, la décision de mettre à bas le Pont des trous pourrait entraîner le déclassement de la cathédrale et du beffroi par l’Unesco.

Le projet du nouveau pont :
nouveau pont

La Voix du Nord

Le député Matthieu Orphelin claque la porte du groupe LREM
LREM prépare une "task force" contre le RN

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu