Plein ecran

Marseille : Déjà condamné à 22 reprises, un transsexuel algérien écope d’un sursis pour une violente agression

06/02

Son style ne correspond pas à son état civil. Lorsqu’il se présente au comptoir d’embarquement d’Air Algérie, vendredi matin, à Marignane, Nacer est en retard et très chargé. Le vol est clôturé, mais il supplie l’hôtesse qui appelle le chef d’escale et obtient quelques minutes de délai. Mais lors du contrôle du passeport, quelque chose cloche. Sur le document, il est indiqué qu’il s’agit d’un homme, tandis que la photo semble être celle d’une femme. « Où est la dame ?« , demande alors l’employée au passager qui, coiffé d’une casquette, semble bien être un homme, mais finit par lui expliquer qu’il est transsexuel…

Et tandis que le contrôle s’éternise, l’enregistrement des trois bagages laisse apparaître une surcharge, que « la passagère » refuse dans un premier temps de régler, estimant l’avoir déjà fait la veille, avant un premier vol qu’elle a loupé.

Cheveux arrachés

Le ton monte, Nacer s’empare du talkie-walkie de l’hôtesse et la frappe au visage avant de lui tirer les cheveux, si fort qu’il arrache une mèche. Une autre employée s’interpose et se fait violenter à son tour…

[…]

…pas moins de 19 vols sont retardés ou annulés.

[…]

…son casier judiciaire porte trace de pas moins de 22 condamnations…

[…]

Elle est condamnée à douze mois avec sursis et deux ans de mise à l’épreuve. Quant à la société AviaPartner, qui s’était constituée partie civile, elle est déboutée de ses demandes de dommages et intérêts.

La Provence

Merci à Paladin

 

Shafique Keshavjee, pasteur et docteur en sciences des religions : «La violence trouve une justification dans le Coran»
Brexit : Le chômage au Royaume Uni atteint son plus bas en 44 ans malgré les incertitudes liées au Brexit

Commentaires

Accueil
Menu
X