Plein ecran

Pont-à-Mousson (54): L’épluche-légumes ne fait pas le terroriste

05/02

[…]

…dans le box, jugé en comparution immédiate, Hatem, 41 ans. Ce célibataire est aussi poursuivi pour port d’arme. Mercredi, en fin de matinée, à Pont-à-Mousson, une mère de famille a constaté qu’Hatem, qui sortait d’un magasin d’alimentation, a crié « Allah akbar » puis s’est mis un couteau entre les dents…

« Il sortait d’une épicerie marocaine, venait d’acheter quatre pommes de terre, une tomate et un morceau de viande », explique Me Glock. « Les couteaux, c’est simple : c’est pour vérifier la qualité de la viande. L’économe, pour les légumes. Il fait comme au bled, en fait ».

« Oui, je découpe toujours ma viande sur place », explique Hatem. « Et si je ne suis pas content, je retourne dans le magasin… Je reconnais que j’ai dit ‘’ Allah akbar ‘’. Je le dis toujours pendant la prière. Je pensais que j’étais seul, je n’ai pas vu la dame. Je suis un peu maboul parfois… ».

[…]

« Si mon client était blond, avec des yeux bleus, et qu’il avait dit dans la rue ‘’ Dieu est grand ‘’, il serait là, dans le box.. ? Je n’en suis pas certaine… ». Jugement : 3 mois de prison avec sursis.

Est Républicain

Les autorités épinglées par la CNIL pour avoir bloqué des pages du site d'extreme gauche Indymedia
Théorie du genre et écriture inclusive ont pris le pouvoir au CNRS : le cri d'alarme d'un chercheur

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu