Plein ecran

L’acteur Liam Neeson avoue avoir voulu « tuer un salaud de Noir » après le viol d’une amie

04/02

Il a beau en reconnaître « l’horreur », c’est un aveu qui ne passe pas. Pour expliquer un des personnages qu’il interprétera sur grand écran, Liam Neeson a avoué comment, lorsqu’il a appris qu’une de ses proches avait été violée par un homme noir, il a cherché pendant plusieurs jours à « tuer » n’importe quel « bâtard noir », animé par un sentiment de vengeance.

C’est à l’occasion d’une interview parue ce lundi 4 février dans The Independent pour son rôle dans le film « Sang Froid » que l’acteur irlandais s’est confié. Dans ce film, dont la sortie en France est prévue fin février 2019, Liam Neeson interprète le personnage principal, obsédé par la vengeance après le meurtre de son fils.

Sans donner de détails, Liam Neeson a confié avoir dans son entourage une personne qui a été victime de viol. « Je lui ai demandé si elle savait qui c’était? Non. De quelle couleur étaient-ils? Elle m’a dit que c’était une personne noire », raconte l’acteur, avant de poursuivre.

« J’ai fait des allées et venues avec une matraque, espérant que j’allais être approché par quelqu’un -j’ai honte de le dire- et je l’ai fait pendant peut-être une semaine, espérant qu’un ‘bâtard noir’ allait sortir d’un pub et s’en prendre à moi sous un prétexte quelconque vous voyez? Comme ça j’aurais pu… le tuer. »

(…) Huff Post


« Bastard » (mot anglais) : « Salaud » [fam.] [péj.]

Larousse.fr

Finlande : la ville d'Oulu interdit les visites de migrants dans les écoles, organisées par la Croix-Rouge, suite à des affaires de viols sur mineures
Le sociologue Pierre Merle : "Les professeurs de ZEP n’ont pas d’autre choix que de surnoter les élèves"

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu