Plein ecran

Le sociologue Pierre Merle : « Les professeurs de ZEP n’ont pas d’autre choix que de surnoter les élèves »

04/02

L’acteur français Omar Sy accusait, dimanche 20 janvier sur Canal Plus, les professeurs de Trappes de lui avoir «menti» et «construit un monde» en le surnotant. Qu’en pensent professeurs et spécialistes ?

«Un bon élève à Trappes est un élève moyen en vérité. On nous invente un monde, on nous ment». L’acteur Omar Sy ne pouvait trouver meilleure réplique pour agiter la toile.

(…) Certains enseignants n’ont aucun scrupule à avouer l’ajustement de leurs notes. «Cela ne sert à rien d’avoir une moyenne de classe à 5, les élèves se découragent et ils décrochent», argue une professeur de physique chimie du lycée Le Corbusier à Aubervilliers. Un constat partagé par Iannis Roder, professeur au collège Pierre de Geyter à Saint-Denis. «Le but de l’école est-il de sanctionner ou de pousser vers le haut? Mon but n’est pas de mentir aux élèves, mais de les pousser à s’investir en les encourageant».

(…) Le sociologue Pierre Merle, spécialiste de la notation, leur donne volontiers raison. «Les professeurs de ZEP n’ont pas d’autre choix que de surnoter, souligne l’auteur des Pratiques d’évaluation scolaires (Puf, 2018). Encore plus que les adultes, les adolescents sont sujets à la ‘résignation apprise’. À force de se sentir nuls, leurs ressources intentionnelles chutent. En dessous d’un seuil à 7 ou 8 sur 20, ils décrochent inévitablement». Pour le spécialiste, «la science est très claire: les bons résultats maintiennent une image de soi positive indispensable pour progresser».

(…)

Le Figaro

L'acteur Liam Neeson avoue avoir voulu "tuer un salaud de Noir" après le viol d'une amie
Yassine Belattar : "La République en Marche est un ramassis d'incompétents avérés"

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu