Plein ecran

Etats-Unis : Polémique raciale autour du concert de mi-temps du Super Bowl

04/02

Les appels au boycott se multiplient pour protester contre la présence d’artistes blancs lors du show de la mi-temps de la finale entre les New England Patriots et les Los Angeles Rams

Ils se battent d’habitude pour animer le concert de la mi-temps du Super Bowl, l’un des spectacles les plus regardés des Etats-Unis. Pourtant cette année, plusieurs artistes ont refusé de se produire, signe que la controverse raciale déclenchée en 2016 par le joueur de football américain Colin Kaepernick n’est pas retombée.

Des stars comme Rihanna, P!nk ou Cardi B ont, selon plusieurs médias, décliné de succéder à Madonna, Michael Jackson ou encore les Rolling Stones en tête d’affiche du spectacle qui doit divertir à la mi-temps les plus de 100 millions de téléspectateurs attendus dimanche pour cette finale entre les New England Patriots et les Los Angeles Rams.

La NFL, la ligue de football américain, peine à trouver la parade pour sortir du débat électrique provoqué en 2016 par Colin Kaepernick. L’ex-quarterback de San Francisco avait refusé de se lever et mis un genou à terre lors de l’hymne américain – entonné avant chaque match aux Etats-Unis – pour dénoncer les violences policières contre les Noirs.

Depuis que la ligue a choisi comme tête d’affiche du concert Maroon 5, un groupe de rock californien majoritairement blanc, aux chansons essentiellement apolitiques, les appels au boycott de la finale se sont multipliés […] La polémique, que Donald Trump avait attisée en 2017 en appelant à renvoyer tous les joueurs qui mettraient un genou à terre, est plus que jamais d’actualité.

[…] le Super Bowl ne devrait pas trop souffrir de ces menaces de boycott…

Sud Ouest

(Merci à tralalacomi)

Discrimination à l'embauche : tests en cours, résultats fin mars
Pourquoi la "Taxe attentats" risque d'augmenter

Commentaires

Accueil
Menu
X