Plein ecran

Limoges : un sociologue écarté de son laboratoire pour avoir dénoncé une conférence de Houria Bouteldja ?

01/02

 

Le sociologue Stéphane Dorin est en conflit ouvert avec sa hiérarchie, notamment après avoir dénoncé l’influence des théories décoloniales dans son université. Ecarté de son laboratoire fin novembre, il a déposé un recours en référé, qui sera étudié lundi par la justice.

Exclu fin novembre du Gresco, un laboratoire de recherche en sociologie de l’université de Limoges, Stéphane Dorin a décidé de porter l’affaire devant la justice. Le professeur en sociologie a déposé un recours en référé contre cette décision prise à l’initiative de Choukri Ben Ayed, l’actuel directeur adjoint du groupe de recherches sociologiques sur les sociétés contemporaines (Gresco). Recours qui sera étudié lundi par le tribunal administratif de Limoges.

L’affaire pourrait se résumer à un conflit de personnes entre ces deux universitaires. Mais elle intervient dans un contexte délétère provoqué par «l’activisme décolonial» de certains enseignants-chercheurs de la faculté de Lettres et sciences humaines de Limoges. Car ce bras de fer a pris une nouvelle tournure en novembre 2017, lorsque Stéphane Dorin a découvert que son université  s’apprêtait à accueillir un «séminaire d’études décoloniales» dans ses murs. (…)

Macron : "La Suisse et ses votations populaires n’est pas du tout un exemple, ça ne marche pas si bien que ça (...) Ils finissent avec des réponses de droite"
Etats-Unis : Le pays frappé par un froid glacial, Donald Trump demande « le retour du réchauffement climatique »

Commentaires

Accueil
Menu
X