Plein ecran

En Seine-Saint-Denis, « la vie entre parenthèses » des gardiens de prison venus du Nord

30/01

Villepinte – Ils s’entassent à quatre dans des studios et leur existence tient dans un sac de sport. En Seine-Saint-Denis, des dizaines de surveillants originaires du Nord « sacrifient » un morceau de leur vie dans l' »une des pires prisons de France », en attendant d’être mutés chez eux.

Angleterre : une brigade de pompiers accusée de discrimination envers les Blancs, les tests d'entrée seraient rendus plus difficiles à obtenir pour eux que pour les minorités ethniques
Avignon : jugé pour le viol de deux femmes de 71 et 88 ans (MàJ : 13 ans de prison)

Derniers articles

Commentaires

X
Accueil
Menu